Partager Partager Imprimer la page.  

Télévision

La production nationale connaît un succès qui ne se dément pas. Les sondages audimétriques révèlent que la préférence des téléspectateurs québécois aux heures de grande écoute se porte très majoritairement vers les émissions produites localement. La télévision québécoise a d'ailleurs été souvent citée en modèle à cet égard.

En plus de sa télévision éducative, Télé-Québec, dont le ministre de la Culture et des Communications est responsable, le Québec compte 26 stations de télévision de langue française affiliées à trois réseaux : le réseau public de Radio-Canada et les réseaux privés de TVA et de V.

Il y a aussi quatre stations généralistes de langue anglaise appartenant aux réseaux CBC, CTV, Citytv et Global en plus de 39 chaînes de télévisions spécialisées et payantes de langue française offertes par l'entremise de la télédistribution. (Données de 2015).

Par ailleurs, 11 chaînes de vidéo sur demande ou à la carte de langue française, près d'une cinquantaine de télévisions communautaires autonomes et une station multiculturelle sont disponibles au Québec.

Enfin, la quasi-totalité des services de télévision de langue française proposent en ligne des émissions en direct, en rediffusion et/ou du contenu exclusif. Aussi, les services de vidéos en ligne par contournement tels que ICI TOU.TV (Société Radio-Canada) et Club Illico (Vidéotron) sont offerts sur la télévision, le Web et les appareils mobiles.

TV5

Le gouvernement du Québec participe au financement de TV5, la chaîne internationale de langue française qui diffuse dans tous les continents.

Télé-Québec

 

Haut de page